Crédit d'impôt 30% - CITE

Le Crédit d’Impôt Transition Energétique (CITE)


·Attention le CIDD évolue au mois de septembre 2014 ! Il est remplacé par le CITE

le Crédit d'Impôt Transition Energétique (CITE) est Accessible à tous (propriétaires occupants comme locataires) et vous permet de déduire de vos impôts une part des des dépenses d’équipement et/ou de main d'oeuvre pour certains travaux de rénovation énergétique. Son évolution est prévue en septembre 2014 pour atteindre 30% dès la première opération.

Il est applicable jusqu’au 31 décembre 2015 aux maisons individuelles ou appartements achevés depuis plus de 2 ans et utilisés comme habitation principale.

Pour bénéficier de cette aide, vous devrez faire appel à des professionnels qualifiés RGE (Reconnu Garant de l'Environnement) . Vous serez ainsi assuré de la qualité des travaux.


Les dépenses d'équipement concernés par le CITE


Le crédit d’impôt concerne les dépenses d’acquisition de certains équipements fournis par les entreprises ayant réalisé les travaux et/ou de main d’œuvre pour certains travaux d’isolation. Ces équipements et matériaux doivent satisfaire à des critères de performance.

    ·Les dépenses d’équipements concernés par le CITE :

    - isolation des parois opaques (murs) ;

    - isolation des parois opaques (toitures) ;

    - isolation des parois vitrées ;

    - équipements de chauffage ou de production d’eau chaude sanitaire (ECS) fonctionnant au bois ou autre biomasse ;

    - équipements de production d’ECS fonctionnant à l’énergie solaire ou avec une pompe à chaleur ;

    - chaudières à condensation ou à micro-cogénération, équipements de production d’énergie utilisant une source d’énergie renouvelable (pompe à chaleur, énergie hydraulique ou biomasse, énergie éolienne).


    ·D’autres équipements peuvent bénéficier d’aides sous conditions :

    - isolation thermique des planchers bas ;

    - volets isolants ou portes d’entrées donnant sur l’extérieur ;

    - régulation et programmation du chauffage * ;

    - calorifugeage ;

    - raccordement à un réseau de chaleur ;

    - réalisation d’un diagnostic de performance énergétique (DPE).

    * Selon les dispositions inscrites dans la loi de finances 2015.


Pour toutes informations complémentaires: cliquez ici